Naissance d’IC Le Mag

Pour son premier numéro, IC Le Mag, décrit par 656 Editions comme « le premier magazine traitant des innovations entièrement et exclusivement dédié aux prescripteurs (agence de communication, designers, agenceurs, décorateurs, architectes…) et aux donneurs d’ordres (directions marketing, marques, enseignes ou collectivités locales) » autour d’une « segmentation en trois temps » (personnalisation d’un espace, personnalisation d’un message ou personnalisation d’un produit), a bénéficié du soutien de Jacques Séguéla, qui signe un édito plein d’optimisme.

Un hommage au papier que nous avons décidé de vous reproduire in extenso ci-dessous :

Fils de Gutenberg, pas morts !

Je suis un homme de papier, je dois ma vie professionnelle à la presse. France Soir m’a appris le poids des mots, Paris Match le choc des photos et le respect de nos racines.  Que serait le monde des médias sans l’écriture et sa sœur, l’imprimerie ?
Aussi, comment ne pas vibrer à la naissance d’un nouveau magazine et plus encore lorsqu’il se fait le chantre de ma passion, la « com’ ». Bienvenue à toi IC Le Mag, qui ose braver l’Anschluss digital. Défenseur de toutes les impressions, de tous les formats, de tous les supports, tu donnes à l’imprimerie, devenue « print », ses ailes du désir. Plus que jamais, il le mérite. En épousant le digital, il lui apporte son complément, l’arrêt sur image dans ce flot ininterrompu d’informations qui s’enfuit et ne revient jamais.
Mieux encore, le print innove avec cette double spécificité que tu défends dans tes pages : le grand passage du mass média à la communication personnelle et, dans le même temps, du mono média au 360°.
Plus que jamais, la « com’ » est un tout, la « com’ » est partout. D’aucuns prédisent la mort du papier, quelle ineptie ! Il est partie constituante et incontournable de la modernisation de notre métier.
Certes, le Net est la plus belle idée depuis l’invention de la « com’ ». Il sauvera le monde, mais à la condition expresse de ne pas enterrer le papier. La radio n’a pas tué l’affiche, ni la télé la radio, ni le Net la télé. Pas plus qu’il ne tuera les magazines et d’abord les magazines spécialisés. Gutenberg est l’ancêtre de Steve Jobs, de Mark Zuckerberg, de Larry Page et des autres. La plus belle façon de le rappeler est de sublimer le papier.
IC Le Mag, tu es notre gilet de sauvetage dans les flots déchaînés du tsunami de messages qui nous submerge. A ton tour, cultive à ta manière le choc de l’innovation et le poids du courage. Longue vie à toi, qui ose « mettre le feu » au papier glacé, à l’heure où les courtes vues veulent le brûler.

Création d’un fonds de dotation

Créé en mars 2015 par l’Agefpi, association chargée de promouvoir Grenoble INP-Pagora et la Cellulose, le Fonds de dotation a pour but de lui apporter de nouvelles ressources afin de renforcer son soutien aux formations dispensées par l’école d’ingénieurs dans les domaines suivants :

  • Communication imprimée
  • Biomatériaux et biocomposites
  • Impression et emballages fonctionnels
  • Electronique imprimée
  • Emballage
  • Papiers et cartons
  • Valorisation de la biomasse végétale

Coordonnées :

Fonds de dotation Agefpi
461 rue de la Papeterie
CS 10065
38402 Saint martin d’Hères Cedex
Tél. : +33 4 76 82 69 41
fonds-dotation@pagora.grenoble-inp.fr 

Vous représentez une entreprise ? Votre don est déductible de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60 % du montant des versements dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.