L’Ormont Imprimeur – un 70ème anniversaire rayonnant

Nichée au pied des montagnes qui lui donneront son nom, l’imprimerie L’Ormont, située à Saint-Dié-Des-Vosges, ouvrait grand ses portes aux amis, clients, partenaires, élus locaux mais aussi nombreux curieux, venus célébrer un rayonnant 70ème anniversaire.

 

« En 1947, Gaston Hesse, mon grand-père, décide de créer Les Papeteries de L’Ormont. 33 ans plus tard, Bertrand Hesse, mon père, reprend l’entreprise et décide de la transformer progressivement en imprimerie pour pérenniser l’activité. A ses débuts, il ira même jusqu’à acheter une machine offset dans une casse de la région niçoise » raconte avec amusement (et émotion) Nicolas Hesse, actuel dirigeant de l’imprimerie. « Cette nouvelle orientation lui permet de conquérir des clients prestigieux et Les papeteries de L’Ormont deviennent alors L’Ormont Imprimeur » poursuit-il, esquissant là l’histoire d’une PME (43 salariés et 5,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017) qui n’avait – heureusement – pas fini de changer : obtention des certifications Imprim’Vert et PEFC puis, chose beaucoup plus rare, accession à la norme de colorimétrie ISO 12647-2, en 2009. « Nous devenons ainsi la 55ème entreprise dans le monde à obtenir cette norme sélective » s’enorgueillit Nicolas Hesse, évoquant là « le Graal, tant pour l’imprimeur que pour le client ». Reprenant l’entreprise en 2010, il ne stoppe pas là la marche en avant proactive de l’imprimerie, qu’il dit posséder une « double compétence historique, avec à la fois l’impression de supports de communication (brochures, dépliants, flyers, affiches…) pour 60 % de l’activité, et la réalisation de packaging pour 40 % ».

Nicolas Hesse, Directeur de L’Ormont Imprimeur depuis 2010.

Multipliant les produits et les savoir-faire, l’extension du site est devenue inévitable en 2015 : « 3 millions d’euros ont été investis pour doubler notre surface de production et acquérir de nouveaux équipements, dont une nouvelle Presse UV Heidelberg. Depuis, nous avons augmenté notre chiffre d’affaires de 20 % et ambitionnons de poursuivre sur cette lancée en développant notre offre packaging, les nouvelles technologies du numérique et en automatisant nos process » ajoute-t-il, dans la foulée de la récente acquisition – en janvier 2018 – d’une Presse numérique HP dédiée à ouvrir aux client de l’Ormont le champ de l’hyper-personnalisation.
Une volonté d’évoluer, toujours pour le mieux, qui a pour but de répondre aux mutations profondes qui traversent le secteur depuis de nombreuses années, et qui appellent à « rester jeune », quand bien même soufflerait-on sa 70ème bougie…

« Une des spécificités de cette entreprise réside dans les efforts qu’elle met en oeuvre pour la formation de ses collaborateurs, à tous les niveaux et jusque dans les ateliers. Ils n’achètent pas seulement des machines, ils investissent dans les compétences du personnel » estime Christophe Dutap (Heidelberg)

En démonstration durant ces portes ouvertes : la presse offset Heidelberg Speedmaster XL 106, 5 couleurs + vernis, équipée de la technologie de séchage LE-UV.

En investissant dans une HP Indigo 7900 en janvier 2018 (ici présentée par Patrice Bernou, responsable développement commercial chez HP Indigo), L’Ormont Imprimeur traduit en actes sa volonté de suivre les évolutions (numériques) du métier.

Première étape du parcours pédagogique organisé par L’Ormont : les papiers, ici présentés par le distributeur Antalis.