« Gardons le Cap » – Le discours de Benoît Duquesne

« Gardons le cap ! Voilà, vous en conviendrez, un bel objectif qui nous servira d’axiome tout au long de cette journée où personne n’aura le mal de mer, malgré les gros temps qui contrarient en ces moments de rupture, notre traversée vers des nouveaux territoires…
Gardons le cap avec les capitaines d’industrie que je suis fier d’accueillir aujourd’hui dans ce lieu magique, qui rassemble tant de symboles qui font écho à ce que nous sommes.
Fier, je le suis aujourd’hui, quand je vois tant de professionnels réunis sur le sol Normand, à un moment où nous célébrons la formidable aventure du débarquement allié.
Fier aussi quand je mesure que le congrès de la filière se tient dans la ville où se situe le siège de notre centre de formation intersectoriel, L’AFI-LNR, qui préfigure je l’espère des nouveaux rapports entre l’imprimerie et la filière papier carton.
Fier enfin que vous ayez choisi la ville natale de Corneille pour réviser nos classiques en n’ignorant pas l’avenir que nous allons tenter de décrypter, grâce aux regards croisés que nos experts se proposeront de partager avec vous en évitant les monologues tragiques chers au « Cid ».
Aussi, alors que tant de navires-écoles nous font l’honneur de nous saluer sur ces quais mythiques, je vous souhaite la plus belle des traversées, en oubliant jamais de me souvenir, qu’entrepreneurs ou collaborateurs salariés, fournisseurs ou donneurs d’ordre, formateurs ou consultants, nous sommes tous avant tout des « équipiers d’entreprise » ! Vous aurez remarqué qu’ici, sur le port, il n’y a que des voiliers, il n’y a pas de galères ! Bon congrès à vous tous. »