Graphitec, priorité au débat

Notamment rythmée par un cycle de conférences aussi pertinentes que variées, l’édition 2019 de Graphitec s’est achevée le 6 juin dernier avec la volonté affichée de porter le débat sur les points les plus sensibles du secteur, à un an maintenant de la prochaine Drupa : stratégies « multicanal », innovations technologiques, convergence des marchés & procédés, premiers bilans autour du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), atouts des démarches RSE & écoconception, présentation approfondie de guides techniques, quasi-inauguration de ma Learning Fab (première plateforme de formation digitale pour les métiers de l’impression et de la communication graphique) etc. De quoi repartir avec le plein d’idées nouvelles, dans un contexte que l’on sait hélas difficile et dont le salon s‘est malgré lui fait l’écho, tant en termes d’espace que de fréquentation, visiblement en deçà des précédentes éditions. Avant plusieurs restitutions à venir desdites conférences (à la fois sur notre site et dans les colonnes d’Acteurs de la Filière Graphique), petit retour en images…

L’UNIIC, Imprim’Vert, l’IDEP, Agefos PME-CGM, la CSNRBD, Imprim’Luxe, Grenoble INP-Pagora, le Centre Technique du Papier, le groupe Lourmel et Culture Papier étaient présents et actifs sur le salon, sous une bannière commune : « La Frenchprint ».

Au rang des (nombreux) sujets traités pendant trois jours : « Catalogues et prospectus, peut-on vraiment se passer de papier ? », une conférence animée par Olivier Le Guay (Culture Papier) avec, de gauche à droite, Damien Verstraete (100 % VAD), Jean-Marc Piquet (Groupe Maury), Christophe Bossut (Argo), Anthony Mahé (Eranos) et Elisabeth Cony (Madame Benchmark).

La troisième édition du Challenge StudyPrint a vu le Lycée Albert Bayet de Tours remporter le Premier Prix, devant un public composé des établissements lauréats, des partenaires (dont l’UNIIC fait partie) et des professionnels des Industries Graphiques. Détail des résultats sur le site Presse Edition.